La maîtrise de l’énergie pour les entreprises et les collectivités

La caractérisation instrumentée

Pour préciser la répartition des consommations, caractériser un poste en particulier et quantifier l’impact d’actions d’économie d’énergie, nous réalisons les mesures appropriées à l’aide de nos propres moyens. Ces mesures sont utiles également pour illustrer un gisement d’économie d’énergie et convaincre de la pertinence d’une action. Elles peuvent aussi révéler des dysfonctionnements représentant généralement des sources d’économie d’énergie très rentables.

Type de mesures :

Aprime caractérisation instrumentée

Enregistreur éléctrique sur site

    • Electrique :

- mesure de puissance active et réactive et des harmoniques.
- enregistrement de la consommation sur la durée et de courbes de charge.

    • Thermique :

- enregistrement température-humidité
- compteur d’énergie
- thermographie infrarouge

    • Autre :

- mesures aérauliques : débit d’air et pression
- luxmètre

Parmi nos références :

  • Manuplast : instrumentation d’une presse d’extrusion soufflage pour :
    - mesure de l’énergie thermique de refroidissement (refroidissement du moule d’une part, du groupe hydraulique d’autre part);
    - enregistrement des débits d’air comprimé (soufflage, refroidissement pièce) ;
    - enregistrement des puissances électriques (vis extrusion, groupe hydraulique, chauffage tête d’extrusion.
  • Région Bretagne : dans le cadre d’une étude énergétique sur les lycées bretons, illustration par thermographie infrarouge de la typologie de bâtiments rencontrés sur les différents sites.
  • Créaline : répartition précise des consommations d’électricité par de multiples enregistrements de puissances absorbée (6 groupes froid, compresseurs d’air, ventilation, nombreuses machines de production…)
  • Ville d’Equeurdreville : caractérisation complète du fonctionnement du chauffage électrique (planchers chauffants plus appoints gérés par une GTC) sur le groupe scolaire François Mitterrand par des enregistrements sur plusieurs mois de températures, de courbes de charges électriques et de débits d’air avec révélation de dysfonctionnements.
  • Donaldson : caractérisation du poste aspiration par des mesures des débits aérauliques en fonction de l’utilisation du réseau en parallèle de la mesure de la puissance électrique absorbée par la centrale.